08 février 2008

la pause a Harare

J’anime donc chaque matin un cour de quatre heures de BD en anglais, et je ne sais pas comment j’y arrive mais mes élèves ont l’air contents. Il faut dire que quand on explique le dessin, on dessine et quand on dessine, on se comprend toujours. Ici, j’ai eu la chance de retrouver Fred dont j’avais perdu les coordonnées. Il m’a extirpé de l’hôtel triste où je devais être logé, pour me ramener dans sa jolie maison au milieu des arbres tropicaux. Fred c’est un copain de Pierrot que j ‘avais retrouvé au Kenya il y’a sept ans, Pierrot c’est un copain d’Alfred que j’avais connu chez Vincent Hardy il y’a vingt cinq ans, Vincent Hardy c’est ce génial auteur de BD qu’on a tous oublié et dont on ne trouve plus les albums…quand on pense qu’il y’a toujours des albums du Scrameustache dans les librairies, on se dit que le monde de la création artistique est aussi injuste que les autres mondes, mais bon…

                   mr_mrs_urlep_copie

Il y’a sept ans, je m’étais fait braquer, à deux cents bornes d’Harare, ma sacoche avec mes scénarios et mon journal de bord . Avec Fred et un keuf de l’ambassade de France à Lusaka, on avait réussi à monter un super plan et j’avais fini par récupérer mes dessins trois semaines plus tard ; c’est l’ambassade qui me les avait renvoyés ; des fois, il arrive des trucs, c’est tellement dingue qu’encore maintenant, j’arrive pas à y croire !famille_urlep

Chez Médecins sans Frontières puis à l’OMS, il en a vu des choses, Fred , de la Somalie au Soudan et de la Sierra Léone à la Tchétchénie. Le soir, en buvant un coup, il me raconte des histoires comme on en voit que dans les films mais je ne vais pas vous les raconter parce que sinon, mon aventure à moi, ça va ressembler à un truc de nain. Mais un jour, c’est promis, on en fera un bouquin des aventures à Fred et là on va tout balancer et ça va faire mal…

Posté par ptiluc à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur la pause a Harare

Nouveau commentaire